Parfois les graines transportent les fleurs de la révolte. Elles se répandent parmi les peuples et, germant, donnent les fleurs de la révolution.

1848, en Occident, Français, Italiens, Allemands, Hongrois, Croates, Tchèques, Polonais… se soulèvent, les uns après les autres.
C’est le Printemps des peuples.
2011, le printemps est arabe. L’élan contestataire, jailli en Tunisie dès le mois de décembre 2010, gagne le Yémen, l’Égypte, la Syrie, le Bahreïn, la Libye…

Autre temps, autres mœurs mais le même désir de liberté et de justice.

Public
à partir de 12 ans
Durée
75 minutes

Les auteurs

Depuis plusieurs années, Nathalie Thibur conte aux enfants comme aux adultes des récits traditionnels ou des histoires qu'elle imagine.

En 2011, les évènements du printemps arabe l'amènent à s'intéresser à la culture orientale. Le désir de rendre hommage à ces peuples en quête de liberté lui inspire un spectacle mêlant contes et poésies.

Et comme souvent en Orient la musique est sœur de la parole, elle choisit de s'entourer de la complicité des membres du groupe Alema Trio. Pour Hassen Ayeche, Aymeric Derault et Alexandre Brun, la musique est comme la liberté, elle n'a pas de frontières. C'est pourquoi, sur scène, ils mêlent des instruments issus de différentes cultures donnant à leurs mélodies une couleur universelle.

Ce qu'en disent les spectateurs...

Dégagez, les tyrans !
Arrivez, les artistes !
Fini le baratin ! Bonjour les contes !

Sondès, émue et honorée

En ce jour Un, dire le plaisir que j'ai eu à vous voir donner voix et corps à ces contes et poésies qui éveillent et réveillent tout un monde d'autres jours possibles.
Encore merci, sincèrement.

Elham

Avignon 1988 une étoile dans l'oeil de mon frère, le thé à la menthe partagé en fin de spectacle, ce moment merveilleux m'est revenu tout à l'heure, j'ai retrouvé cette belle émotion, cette ambiance de contes orientaux ...nous sommes sortis de la salle les yeux emplis de belles étoiles.
Cathie

Merci de nous avoir donné, avec ces contes, ces poèmes, ces musiques et ces moments de danse, un spectacle de grande intensité. Nous avons aimé votre voix, la sensualité de vos mouvements, la souplesse de votre corps, la sobriété expressive des gestes de vos mains et, bien entendu, la qualité des textes que vous avez choisis, ainsi que la mise en scène, je dirais pétillante, que vous leur avez donnée avec vos sympathiques acolytes.
Guy

Merci pour ce très beau moment d'humanité, j'en ressors avec un bouillonnement dans ma tête et des pensées qui se bousculent : "la liberté est un combat"... que vous menez avec les plus belles armes qu'il soit, celles de la symbolique des contes, des fables... avec une musique qui souligne le chemin sans jamais écraser les paroles, en utilisant l'art pour la liberté, avec une belle esthétique aussi bien dans le jeu des instrumentistes que dans celui de la conteuse, avec une gestuelle qui devance ses paroles comme pour leur faire un chemin jusqu'à nous.
Philippe

Ils en parlent...